Plus
sur les mots

Compil Paroissial

Lubéron

Croix huguenote

Enlèvements

Esclavage

 

 

 

| LIENS protestants |TheoSciences | | accueil |    

 

Enlèvements d'enfants des familles protestantes en France

1675 - 1789

    La pratique d'enlever les enfants des familles protestantes, en France, pour les confier aux "bons" soins d'institutions catholiques-romaines, commence bien avant 1685, date de la Révocation de l'Edit de Nantes, et perdure jusqu'en 1789. Mais sa régularisation ne prit corps qu'en 1685. Il existe en effet des textes, ordonnances et décrets royaux concernant les Protestants du Royaume de France, un triste sujet.

    Seules, l'Alsace et la Lorraine furent exemptes de ces lois scélérates et ceci par un accord signé par Louis XIV et les puissances étrangères lors du Traité de Westphalie. Ce traité stipulait que les luthériens d'Alsace pouvaient continuer leur religion sans être inquiétés...

    En France, la législation sur cette pratique sous Louis XIV, un roi persécuteur, est donnée dans l'ouvrage de Léon Pilatte, "Edits, déclarations et arrêts concernant la religion Réformée (1662-1751)", Paris, 1885.

    Extraits :

  • 1664 - obligation d'élever les enfants de père catholique et de mère protestante dans la religion catholique.
  • 1669 - possibilité de se convertir à l'âge de raison.
  • 1682 - les enfants de nouveaux convertis doivent être baptisés dans les trois jours après la première sommation.
  • 1682 - les bâtards sont déclarés catholiques.
  • 1685 - les enfants dont le prère est mort protestant et la mère est catholique sont catholiques.
  • 1685 - les enfants de parents protestants ne peuvent avoir de tuteur protestant.
  • 1686 - les enfants de parents protestants seront mis, de 5 à 16 ans, entre les mains de parents catholiques ou de personnes nommées par les juges.
  • 1687 - les enfants de plus de 12 ans doivent aller aux catéchismes et aux écoles, faute de quoi ils seront mis dans des collèges ou des couvents.
    Louis XIV a eu des "dignes" successeurs en Louis XV et Louis XVI, eux aussi des rois persécuteurs.

 

 
   

   © Copyright par CdM Créations