Plus
sur les mots

Compil Paroissial

Lubéron

Croix huguenote

Enlèvements

Esclavage

 

 

| LIENS protestants |TheoSciences | | accueil |    

 

Lubéron : LE CHEMIN DES TEMPLES

...et sur un mur de chaque temple, une oeuvre originale illustre l'histoire de chacun d'entre eux.


     La progagation de la Réforme en Provence y est stimulée par les disciples de l'Église vaudoise (du nom du fondateur Pierre Valdo, un marchand lyonnais, au 12e siècle), implantée dans le Lubéron après avoir fui les bûchers alpins de l'inquisition, un siècle plus tôt. Au 16e siècle, la quasi-totalité de la population du Lubéron était protestante.

     En 1540, le Parlement d'Aix ordonne la destruction de Mérindol,considéré comme la capitale vaudoise de la Provence. Mais François Ier temporise et prescrit un sursis. Les esprits s'échauffent et la peur renaît dans la mémoire des vieux Vaudois. L'abbaye cistercienne de Sénanque est saccagée en 1544 ; en riposte, le Président du Parlement d'Aix,le sinistre baron Meynier d'Oppède, obtient du roi l'autorisation d'appliquer l'"arrêt de Mérindol". Du 15 au 20 avril 1545 une véritable folie sanguinaire s'abat sur les 21 villages du Lubéron qui sont incendiés, rasés, 3000 protestants massacrées, femmes et enfants persécutés et 600 hommes envoyés aux galères, tandis que le baron Poulin de la Garde se charge de "nettoyer" la vallée d'Aigues.

     Un demi millénaire plus tard, le souvenir de cette période tourmentée bien qu'estompé et l'histoire du peuple Vaudois sommeillent encore dans bien des esprits protestants.

     A vous de découvrir ces temples et le Lubéron, haut-lieu du protestantisme provençal et de la Réforme.

Une adresse à Mérindol: l'Association d'Études Vaudoises et Historiques du Lubéron
     et quelques liens vers :

 

     et quelques livres à lire et télécharger :

 

Quelques autres liens vers les Protestants de Provence :

 
   

   © Copyright par CdM Créations